L'analyse du végétal

L'analyse du végétal

title line1
Pour apprécier l'état de la nutrition d'une plante, on peut analyser les éléments nutritifs qu'elle contient à un stade donné. Cette approche simple en apparence s'avère délicate et demande beaucoup de rigueur dans l'échantillonnage, l'analyse en laboratoire puis dans l'interprétation pour servir de diagnostic.
title line1

 

L'analyse du végétal peut être réalisée sur l'ensemble des parties aériennes mais le plus souvent le protocole de prélèvement spécifie l'organe à échantillonner, le stade de la culture pour le faire et l'emplacement sur la plante. Par exemple on échantillonne des feuilles (limbelimbeDéfinition: Partie de la feuille située à l'extrémité du pétiole. Cette pièce foliaire est en souvent très étalée et comporte de nombreuses cellules photosynthétiques, c'est le siège de la capture de l'énergie lumineuse....
s ou pétiolepétioleDéfinition: Pièce foliaire, reliant le limbe à la tige. Le pétiole a la structure interne d'une tige. C'est l'équivalent du pédoncule pour le fruit....
s) sur des rameaux jeunes en période de pleine croissance végétative sur des arbres fruitiers ou sur la vigne. On peut aussi analyser en période hivernale les bois (rameaux ou sarments).

L'analyse en laboratoire détermine la teneur de chaque élément nutritif dans l'échantillon mais cette teneur diminue généralement au cours du cycle de la plante avec la production d'une matière sèche plus importante. C'est l'effet de dilution. L'interprétation doit nécessairement tenir compte du stade ou de la quantité de matière sèche produite.

L'absorption d'un élément nutritif est influencée par la présence d'autres éléments nutritifs. Il y a des synergies d'absorption comme par exemple celle qui existe entre le potassium K+ et le nitrate NO3-. Leur absorption simultanée préserve la neutralité électrique dans les cellules racinaires. Mais des antagonismes sont fréquents aussi comme entre le phosphore et le zinc, le fer et le zinc ou le cuivre et le molybdène. La trop forte biodisponibilitébiodisponibilitéDéfinition: Caractéristique d’une espèce chimique présente dans le sol lui conférant la possibilité d’être absorbée par une culture....
d'un des éléments entraîne une absorption importante qui limite l'absorption de l'autre élément (carencecarenceDéfinition: Absence, présence insuffisante ou défaut d’assimilabilité d’un élément indispensable à la vie végétale. On distingue habituellement : carence vraie et carence conditionnée ou induite....
induite par un déséquilibre nutritionnel). Pour tenir compte de ces relations, il faut établir des ratios de concentrations entre certains éléments et disposer de règles d'interprétation.

La teneur critique d'un élément nutritif pour une plante est déterminée pour assurer à un stade donné des conditions de croissance non limitantes. Cette teneur dépend de l'espèce cultivée ou du porte-greffe dans le cas des cultures pérennes et dépend assez souvent des variétés.

Pour certains oligo-éléments en particulier, il existe un deuxième seuil de teneur, indicateur d'un risque de toxicité. L'interprétation se fait alors selon trois classes de teneurs : déficiente, correcte et excessive.

 

Ferti Pratiques N° 27: Nutrition foliaire     ▶ Télécharger