Cultures intermédiaires

Cultures intermédiaires, compagnes, intercalaires

title line1
On parle aussi de plantes de service. Ce sont des cultures qui ne sont pas destinées à être récoltées. Elles forment un couvert qui protège le sol, améliore sa structure et piège le nitrate et d'autres éléments nutritifs. Après destruction, le couvert est laissé au sol et lui fournit de la matière organique fraîche.
title line1

 

Les différents couverts végétaux

Deux types de cultures intermédiaires CI sont à distinguer selon la durée de leur cycle :cultures inter1

  • La CI longue (4 à 6 mois) entre la récolte d'une culture l'été et le semis d'une culture de printemps
  • La CI courte (2 à 3 mois) entre la récolte d'une culture en été et le semis d'une céréale d'automne.

Il est possible aussi de semer la CI dans la culture principale en place par exemple dans un maïs au printemps, pour bénéficier du redémarrage de la CI après la récolte et avant l'hiver.

Culture dérobée, culture à vocation énergétique : définitions

Ce sont des cultures à cycle court (moins de 6 mois) intercalées entre deux cultures principales. Alors que la CI est détruite et laissée sur place, la culture dérobée est exploitée soit en pâturage, soit en récolte de fourrage et la culture à vocation énergétique ou CIVE est récoltée en plante entière pour produire de la bioénergie.

cultures inter2La culture compagne est semée en combinaison avec la culture principale pour rendre un service (fixation d'azote pour une légumineuselégumineuseDéfinition: Famille de plantes dicotylédones dont le fruit est une gousse ( pois, haricots, luzerne, trèfle, soja…)....
, concurrence avec les adventices) sans gêner la culture principale. Il s'agit souvent d'une culture gélive qui disparait par le gel en hiver. Un couvert herbacé occupe l'espace entre les rangs d'arbres fruitiers ou de vignes, c'est une forme de couvert intercalaire qui interagit également avec la fertilité du sol et la culture principale.

Semer une seule espèce ou un mélange d'espèces dépend des effets agronomiques recherchés. La CI introduit aussi de la biodiversité dans la succession des cultures en ayant recours à de nombreuses familles végétales: graminées, crucifères, légumineuselégumineuseDéfinition: Famille de plantes dicotylédones dont le fruit est une gousse ( pois, haricots, luzerne, trèfle, soja…)....
s et autres familles.

 

Les multiples effets agronomiques d'un couvert végétal

La culture intermédiaire contribue à améliorer la fertilité du sol et l'activité biologique. Dans le cas des légumineuselégumineuseDéfinition: Famille de plantes dicotylédones dont le fruit est une gousse ( pois, haricots, luzerne, trèfle, soja…)....
s, elle contribue aussi à introduire de l'azote dans l'écosystème cultivé.

 

Absorption du nitrate du sol

L'effet piège à nitrate (CIPAN) est supérieur à 50% d'après l'INRA à la fois sur la réduction de la quantité d'azote lixiviée et sur la diminution de la concentration en nitrate dans l'eau. La CI absorbe le nitrate présent dans le sol. Elle l'immobilise sous forme d'azote organique qui ne sera pas entrainé par l'excès d'eau en profondeur. Les crucifères (moutarde, radis, colza) et les graminées (ray grass, avoine) sont plus efficaces que les légumineuselégumineuseDéfinition: Famille de plantes dicotylédones dont le fruit est une gousse ( pois, haricots, luzerne, trèfle, soja…)....
s pour capter le nitrate du sol.

 

Protection du sol

Le feuillage et le système racinaire de la CI protège le sol de l'action dégradante de la pluie, limitent le ruissellement, réduisent l'érosion et améliorent l'infiltration de l'eau de pluie.

 

Amélioration de l'état structural

Les racines de la CI « travaillent » le sol. La décomposition de la CI préserve mieux la structure grumeleuse et améliore la résistance à la battance en surface. Cet effet se renforce avec les années.

 

Stimulation de l'activité biologique

Le couvert végétal stimule l'activité microbienne du sol. Il peut cependant entretenir une humidité au sol favorable à certains ravageurs comme les limaces. Il a d'autres effets complexes sur les écosystèmes, la biodiversité et la faune sauvage.

 

Stock de matière organique

Cet effet dépend de la quantité de matière sèche produite par la CI. Entre 2 et 3t de MS par ha, l'INRA a calculé qu'il était possible de stocker de 0.5 à 1 t de matière organique supplémentaire dans le sol. Cet effet annuel modeste devient intéressant si la CI revient régulièrement dans la succession. La matière organique stocke du carbone et aussi de l'azote. Après quelques années, la teneur en MO augmente significativement et entraine un gain de minéralisationminéralisationDéfinition: Transformation de la matière organique qui conduit à la formation de sels minéraux où les éléments fertilisants deviennent solubles et accessibles aux plantes....
qu'on peut estimer entre 5 et 10kg de N/ha/an. Dans un système de cultures avec paille récoltée, la CI compense partiellement l'exportation de la paille. Par contre, si la CI est récoltée en dérobée ou pour une valorisation énergétique, elle a peu d'effet sur le stock de MO du sol.

 

Fourniture d'éléments nutritifs après destruction 

La CI réduit le reliquat d'azote minéral à la sortie de l'hiver comparé à un sol laissé nu durant l'hiver. D'un autre côté, elle libère après destruction, une partie de l'azote qu'elle a fixé sous forme organique. La fraction minéralisée de cet azote devient alors disponible pour la culture suivante.

 

Espèce utilisée en CI Rapport
C/N
Destruction en
Nov/Décembre
Destruction après
le 31 janvier
Phacélie   0 5
Seigle, avoine 15-35 0 5
Ray grass   5 10
Moutarde, radis   5 10
Mélange Crucifère + Légumineuse   8 15
Légumineuse pure 7-10 10 20

Fourniture d'azote minéral en kg de N/ha pour la culture suivante (maïs, pdt)
CI produisant entre 1 et 3 t de MS/ha
D'après COMIFERCOMIFERDéfinition: Comité français d'études et de développement de la Fertilisation raisonnée...
2013

 

En l'absence d'apport de fertilisants, la CI ne fait qu'immobiliser puis restituer les éléments nutritifs du sol à bilan nul. La disponibilité de ces éléments dans le sol est influencée par la date de destruction de la culture. Une destruction suffisamment précoce permet la décomposition puis la libération du potassium et la minéralisationminéralisationDéfinition: Transformation de la matière organique qui conduit à la formation de sels minéraux où les éléments fertilisants deviennent solubles et accessibles aux plantes....
de l'azote et du phosphore. La date et le délai laissé entre la destruction du couvert et le semis de la culture suivante déterminent la fraction de ces éléments minéralisés.

 

Fiche FERTI-pratiques N° 29 : Cultures intermédiaires, leur place dans la fertilisation     ▶ Télécharger