Azote et soufre

Azote et soufre

title line1
Ces deux éléments nutritifs font partie des constituants des protéines avec le carbone, l’oxygène et l’hydrogène. D’autres similitudes les réunissent ; ils sont liés au cycle de la matière organique dans le sol (lire aussi : chapitre Cycles). La décomposition et la minéralisationminéralisationDéfinition: Transformation de la matière organique qui conduit à la formation de sels minéraux où les éléments fertilisants deviennent solubles et accessibles aux plantes....
des matières organiques mortes constituent l’étape essentielle de la remise à disposition de l’azote et du soufre pour les plantes. Elles peuvent alors de nouveau les transformer en acides aminés et en protéines végétales situées à la base de la chaîne alimentaire.
title line1

Les racines absorbent principalement l'azote sous ses formes minérales ammoniacale (NH4+) et nitrique (NO3-) et le soufre sous sa forme sulfate (SO42-). La minéralisationminéralisationDéfinition: Transformation de la matière organique qui conduit à la formation de sels minéraux où les éléments fertilisants deviennent solubles et accessibles aux plantes....
et la libération de ces formes se produisent continuellement dans le sol quelle que soit la nature de la matière organique (humus, résidus végétaux, apports organiques). Si l'ammonium (NH4+) peut être retenu par les charges négatives sur la capacité d'échange cationique (CEC), il n'en est pas de même du sulfate (SO42-)) et du nitrate (NO3-), anions qui restent en solution et accompagnent le mouvement de l'eau dans le sol. Il existe ainsi un risque de lixiviationlixiviationDéfinition: Processus au cours duquel l'eau de ruissellement passe au travers des pores du sol (percolation) en entraînant par dissolution certains sels, ions ou substances solubles....
de ces éléments vers la nappe s'ils sont entraînés par l'eau en excès au cours de la saison de drainagedrainageDéfinition: Evacuation des eaux excédentaires dans le sol par gravité (drainage naturel) ou au moyen de drains ou de fossés....
. Un autre risque concerne les pertes gazeuses de composés soufrés et azotés dans certaines conditions. (Voir chapitre 3 cycles).

Le raisonnement de l'apport d'azote porte sur la durée du cycle d'une culture ou sur une partie du cycle pour les cultures d'automne. Compte tenu de l'enjeu environnemental, l'objectif est de calculer précisément les apports en fonction des besoins de la culture pour ne laisser qu'un minimum d'azote minéral dans le sol à la récolte. La méthode COMIFERCOMIFERDéfinition: Comité français d'études et de développement de la Fertilisation raisonnée...
du calcul de la fertilisation azotée par culture
répond à cet objectif. Pour le soufre, les outils de raisonnement sont plus simples (apport forfaitaire, grille de risques). Le calcul de l'apport total d'azote s'accompagne de choix sur la forme d'engrais, le fractionnement des apports et le placement ou la localisationlocalisationDéfinition: Action de placer l'engrais dans une zone bien définie : Localisation « starter » en ligne à quelques cm de la semence et de la surface du sol Localisation profonde dans l'inter-rangs, dans la zone de prospection des racines avec l'utilisation d'un coutre enfouisseur. ...
des fertilisants
pour maximiser l'efficacité. Enfin, des outils de pilotage permettent d'ajuster en fin de cycle l'apport d'azote sur des cultures recevant plusieurs apports fractionnés.

La méthode Comifer
Les outils de raisonnement
Choix de la forme d'engrais
Outils de pilotage et ajustement