L'analyse physique

title line1
A partir d’un prélèvement d’échantillon de terre, l’analyse physique étudie le type de sol et les stocks de carbone au travers de :
  • la granulométrie, qui définit la répartition des particules minérales de la terre fine, entre l’argile, les sables, les limons –fin et grossier-
  • la matière organique, calculée à partir de la teneur en carbone organique mesurée dans le sol préalablement séché et tamisé à 2 mm.
  • d’autres mesures telles que les caractéristiques hydriques du sol (capacité de rétention d’eau), la stabilité structurale du sol (type de cultures/apports organiques). Ce ne sont pas des méthodes de routine.
title line1

les méthodes d'échantillonnage (Fiche FERTI-pratiques N°2 – Analyse de terre)    ▶ Pour en savoir plus

 

L’échantillonnage de sol est constitué par mélange de 12 à 14 prélèvements individuels réalisés à une profondeur de 25 à 30 cm dans les terres arables. On considère que les plantes trouvent la majeure partie de leur alimentation dans ce volume de terre ;

Pour qu’un échantillon soit représentatif, il faut :

  • prélever dans une zone homogène
  • prélever toujours à la même saison
  • adopter une méthode et la conserver pour les analyses suivantes
  • attendre au minimum de 2 à 4 mois après un apport de fumier ou d’engrais.

 

2 méthodes d'échantillonnage

image temps

D'après GEMAS

filet02

Le recours à un laboratoire agréé par le Ministère de l'Agriculture garantit la mise en œuvre de méthodes normalisées d'analyse.